Du temps pour soi… #1

En début d’année j’ai demandé sur la page Facebook les sujets que vous aimeriez que j’aborde sur le blog.

Lydie, blogueuse trentenaire, Maman de deux enfants et gérante chez les Ptea Potes voulait des astuces pour garder du temps pour soi. Voici donc un article en deux parties.
Oui, comme vous le savez, j’aime bien réfléchir avant de passer à l’action. Alors avant de vous donner quelques astuces pratico-pratiques dans le prochain article (Du temps pour soi… #2 – 15 astuces pour se donner du temps), je vous invite à vous poser quelques questions.
Ce qui est aussi une bonne manière de commencer à prendre du temps pour soi, hein !

Avons-nous toujours besoin de courir ?

Connaissez-vous cette sensation d’être speed alors que vous rentrez simplement chez vous après une course. Votre mari (femme) est à la maison, gère les enfants. Il n’y personnes à récupérer à l’école/crèche, pas de rendez-vous… Pourtant vous êtes tendu(e)

Vous voyez de quoi je parle ?
Est-ce que ça vous arrive souvent ?

Si c’est le cas, vous avez probablement besoin de ralentir.

Aujourd’hui on a l’impression que tout doit aller vite, que tout doit être optimisé, ne jamais perdre une minute,  surtout pas ! Faire plusieurs choses à la fois pour encore gagner du temps !

Temps pour soi - Course après le temps

Est-il vraiment nécessaire de constamment courir, se presser ?

Prendre parfois le temps de vivre, de faire les choses plus lentement c’est aussi s’éviter du stress inutile et c’est aussi se donner du temps à soi.

Pour cela il faut apprendre à distinguer les situations urgentes, de celles où nous courons pour rien. Se laisser le temps de faire des choses plus lentement, de les apprécier et accorder à chaque tâche le rythme approprié.

Il y a quelques mois, j’ai pu faire la belle expérience de prendre le temps lors d’un week-end avec Mini-moi. Et je vous garantis que c’était un pur bonheur ! J’ai alors pris conscience à quel point nous voulions devions toujours courir après le temps alors qu’il suffit souvent de le prendre.

Que faisons-nous du temps dont nous disposons ?

Mes parents travaillaient 39h par semaine, avaient plus de 4h de transport en commun dans la journée, étaient obligés d’écrire des lettres manuscrites pour communiquer (le téléphone était encore cher), s’occupaient de trois enfants, etc.
Aujourd’hui, les semaines de travail sont globalement réduites, nous disposons de nombreux outils pour nous faciliter la vie et nous n’avons jamais assez de temps …
Je me suis souvent interrogée à ce sujet…

Alors j’ai une grande nouvelle ! sauf peut-être quelques exceptions, nous avons tous du temps pour nous ! Si si je vous assure. La question est de savoir à quoi nous occupons ces heures qui semblent se perdre filer ?

J’entends tellement de gens dire qu’ils n’ont pas le temps et qui postent 200 photos de chats à la minutes sur twitter. (Non je n’exagère pas ! enfin pas tant que ça 😉 ). Plus sérieusement, nombreux sont ceux qui passent énormément de temps sur les réseaux sociaux ou devant la TV. Quoi ? On parle de moi ?!
Ils ont objectivement du temps pour eux, qu’ils ont choisi d’occuper de cette façon.
J’ai longtemps eu ce genre de comportements, que j’ai décidé d’abandonner il y a un peu plus d’un an (je vous en parlais ici)

Si vous regardez comment (et par quoi) vos journées sont remplies et rythmées ? Que remarquez-vous ?
En toute honnêteté, n’avez-vous vraiment pas de temps pour vous ? où est-ce que c’est ce que vous faites de ce temps qui ne vous convient pas réellement ?

Qu’est-ce qui nous empêche de profiter pleinement des moments que nous avons pour nous ?

L’impression de manque de temps pour soi peut aussi venir du fait que lorsque nous faisons quelque chose pour nous notre esprit est occupé ailleurs soit par des questions d’organisation, des petites choses qui traînent.

Vous avez peut-être déjà entendu parler des parasitages… Ce sont toutes ces petites actions qui demandent peu de temps mais qui vous occupent l’esprit, vous « prennent la tête » tant qu’elles ne sont pas faites.
Ce courrier qui doit être envoyé à la sécurité sociale, le rendez-vous à prendre chez le spécialiste, ou un petit bricolage à terminer, vous voyez de quoi je parle ?
Ces parasitages sont parfois source de stress, consomment pas mal d’énergie et vous empêchent d’avoir l’esprit complètement libre et de profiter de ces précieux moments que vous vous octroyez.

Pourquoi nos journées sont-elles aussi remplies ?

 J’entends beaucoup de personnes aussi qui se mettent une pression infernale quant à ce qu’ils doivent faire au cours d’une journée.

Regardez tout ce que vous penser devoir faire ?
Qui vous y oblige ?
Prenez conscience de ce que  VOUS vous obligez à faire ?
Que se passera-t il si ce n’est pas fait ?
Avez-vous vraiment besoin de plus de temps ou de réaménager votre temps de manière plus adéquat?

Bientôt je vous donnerai des astuces pour garder du temps pour vous. Alors restez dans le coin.

Du temps pour soi… #2 – 15 astuces pour se donner du temps

A très vite !

Vous voulez aller plus loin et être accompagné afin d’apprendre à ralentir et à gérer votre temps d’une manière qui VOUS convient mieux, pensez au coaching.
Contactez Sabrina Guérin au 06.49.84.27.22 pour tout renseignement.

6 comments

  1. Bonjour,
    merci pour votre article qui fait prendre conscience de la valeur du temps, notre précieuse ressource dont nous devons garder la maîtrise en fonction de nos objectifs de vie.
    Le temps: vaste sujet, porteur infini d’échanges car là réside le sens de notre vie.

  2. Bonjour
    Petit vécu personnel qui m’a permis de prendre conscience que le temps que je prends pour moi est bénéfique. Je me pose la question de quelle est mon envie : discuter avec une AMIE, aller au cinéma… et là rien que d’y penser cela me booste pour ranger,étendre une machine… des choses pas très palpitantes mais il faut se l’avouer il faudra le faire mais c’est moi qui choisi quand ( il m’arrive aussi de le faire après surtout ne pas louper la séance de cinéma ni la pause café) et comment et là je revoit mes priorités dans ces mille et une tâches à accomplir.
    L’essayer c’est l’adopter.

    1. Merci pour ce partage !
      Il est très intéressant d’expérimenter et de se rendre compte que le temps qu’on s’accorde est loin d’être perdu…
      Et je confirme ne JAMAIS zapper le café avec une amie! De mon côté je le cale à la place de mon moment loque/canapé. J’ai troqué un moment qui ne me faisait pas me sentir bien contre un moment qui me fait du bien 😉

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *