Et si on s’autorisait enfin à prendre le temps?

La vie moderne est rythmée par une course interminable après le temps, aller plus vite, optimiser chaque minute et surtout ne jamais perdre de temps!

« Allez vite on y va ! On avait dit 19h ! Qu’est-ce que tu fais ? Oh mince j’ai encore oublié un truc, on va pas y arriver ! On a quand même 3h30 de route…s’il n’y a pas de bouchons ! »

C’est à peu près comme ça (voire pire) que se passent tous nos départs en week-end ou vacances : du stress, du speed… A bien y réfléchir ça devrait être plus fun non ?!

Cette fois-ci en plus, je pars 4 jours chez mon frère, seulement avec Mini-Moi (6 ans). Je laisse Micro-Moi (1 an et demi) à la maison pour s’occuper de Papa ! C’est censé être le pied… je devrais être joyeuse, détendue … A méditer … enfin plus tard parce que là on a de la route !

Après un trajet looong et ennnuyeux …nous sommes arrivées dans les temps.

Et nous avons enfin pu profiter de notre week-end

Quatre jours de relâche pour toutes les 2, à vivre sans horaires, presque sans contrainte… et il est déjà temps de partir.

Départ prévu à 14h pour une arrivée autour de 17h30.

Chargement des dernières affaires dans le coffre. Mini-Moi s’attache à l’arrière. GPS réglé, musique…et c’est parti pour les 340km qui nous sépare de Nantes, 3h30 monotones sur l’autoroute.

Mais voilà la vie est bien faite…

Malgré le GPS et les panneaux, je loupe l’entrée d’autoroute alors que nous avons une heure de retard.

« Du retard? sur qui? sur quoi ? On a rendez-vous? Non ! Bon ba alors ! Je ne laisserai rien ni personne perturber la zénitude que m’a apporté ce week-end ! compris ? »

Je récupérerai l’autoroute plus loin… ou pas…on verra bien. En plus + les paysages sont jolis : des prés, des vaches, du soleil…c’est bien plus agréable à regarder que la longue ligne droite de l’A83 !

C’est décidé on va en profiter pour passer par la côte. J’ai envie de revoir Châtelaillon où j’étais partie en classe de mer et je suis sûre que Mini-Moi adorerait voir le Fort Boyard…

Bref Après 3 heures de voyage, alors que nous aurions dû nous approcher de notre destination finale, nous arrivons seulement à Châtelaillon-Plage.

Le temps s’arrête

Vous auriez dû voir la tête de Mini-Moi quand je me suis garée juste à côté de la plage. Se dégourdir les jambes sur le sable, c’est quand même mieux qu’une vieille aire autoroute froide qui sent l’urine, non ?

Mettre les pieds dans l’eau, sentir le soleil et le vent sur son visage, écrire un message sur le sable à son amoureux comme si on avait 15 ans, entendre sa fille rire aux éclats quand les vagues arrivent sur ses pieds et finir par une gaufre sur une terrasse ensoleillée…

Détente - Pause - Instant présent Le temps d'une gaufre

Plus de timing, ni de stress le temps s’arrête et laisse place au seul Instant Présent ! Quel bonheur !

Repartir le cœur et l’esprit toujours aussi légers pour s’arrêter 10 km plus loin et offrir à Mini-Moi une superbe vue sur le Fort Boyard (Ne cherchez pas il est caché par l’éclat du soleil mais en vrai on le voyait !)

Faire une pause - détente        Fouras - Prendre le temps

Finir par autant de routes de campagnes entourées de verdure, de vaches, de jolies maisons.

Un des plus jolis trajets

Voilà nous avons mis plus de 6 heures pour aller de Nantes à Bordeaux. C’est dingue me direz-vous ?

Et bien non ! C’est un des plus jolis trajets qu’il m’ait été donné de faire !

Arrivées 3 heures plus tard que prévu…« épuisées mais ravies, fallait-il que l’on s’aime et qu’on aime la vie » *

Je suis heureuse d’avoir partagé cela avec ma fille. J’ai pu lui montrer qu’on peut et sait se laisser le temps d’apprécier ce qui nous entoure, qu’on peut et sait faire des entorses au règlement et agir spontanément.

Vivement qu’on le refasse avec Papa et Micro-Moi!!

*Extrait de « la Bohème » de Charles Aznavour. J’ai eu cette chanson en tête dès que je me suis garée à la maison et elle me revient chaque fois que je pense à ce retour de Nantes.

Et vous, vous souvenez vous de la dernière fois où vous avez fait quelque chose de spontané? hors cadre?

Et la dernière fois où vous vous êtes autorisé à vous laisser du temps?

~~

Vous vous sentez dirigé par le rythme frénétique de la société moderne, vous voulez faire une pause, apprendre à vous arrêter, à savoir contempler, vous recentrer sur l’Essentiel, Contactez Sabrina Guérin au 06.49.84.27.22 ou ici

5 comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *